Library of Inspiration

Pleins feux sur la photographie sportive

Les émotions pures et directes que le sport de compétition fait naître témoignent de la passion des athlètes pour le jeu. Tout comme les sportifs, les photographes font eux aussi preuve d'endurance dans leur métier. CY Fan Photo est un duo qui travaille de concert pour immortaliser les athlètes professionnels de Hong Kong dans leur élément.
 
Fan est l'homme derrière l'objectif, tandis que sa partenaire CY tient le rôle de manager et d'assistante. Avant de monter son équipe, le couple savait déjà que deux têtes valent mieux qu'une. Les deux jeunes gens se sont rencontrés au lycée et unissent leurs efforts avec succès depuis maintenant deux ans.
 
C'est également au lycée que Fan a acquis son premier reflex numérique Nikon, et puisque tous ses amis utilisaient aussi cette marque, ils s'échangeaient leur matériel pour en explorer les différentes caractéristiques. Lorsqu'il est entré à l'université, Fan a eu le temps de perfectionner ses connaissances et d'améliorer sa technique.

« C'est à ce moment-là que j'ai réalisé que poursuivre une carrière dans la photographie était plus gratifiant que de se contenter de gagner de l'argent. La photographie est d'abord une attitude ; on apprend en permanence, on vit des expériences et on se découvre soi-même. Je suis toujours content de créer de meilleures images, de rencontrer de nouvelles personnes et d'apprendre de nouvelles choses. »

La photographie d'évènements sportifs est venue naturellement à Fan qui a pratiqué de nombreux sports avant d'entrer à l'université, et son expérience dans ce domaine lui a ouvert de nouvelles perspectives sur la photographie. « Il faut connaître les règles du jeu, c'est un facteur important pour faire de la photo sportive – savoir quels sont les bons gestes et quand capter les moments décisifs. »

Pour la plupart de ses prises de vue, Fan doit diriger son sujet, communiquer avec lui et lui demander d'ajuster sa technique pour obtenir le cliché parfait. L'action et le contexte sont indissociables et Fan s'efforce de trouver des lieux offrant des associations de couleurs, une lumière ambiante et une composition optimales.

« La préparation avant la prise de vue est toujours importante, mais pour réaliser des portraits de sportifs, il est crucial que l'athlète se sente à l'aise et en sécurité. Les éclairages sur pied peuvent obstruer leur parcours, ou je risque parfois de les gêner si je me positionne trop près d'eux lorsque j'utilise un objectif grand-angle. Je m'assure toujours que rien ne risque d'entraver leurs mouvements. »

Quelle que soit la focale de l'objectif, Fan a une prédilection pour les lumières. Il crée un éclairage principal, ou a recours à des spots électriques pour restituer l'atmosphère et l'émotion qu'il recherche dans une scène. C'est ce qui apporte l'intensité dramatique et le contraste. Pour ses prises de vue, il ne se sépare jamais de certains outils : son Nikon D800 relié à un déclencheur de flash, son téléobjectif AF-S NIKKOR 70-200 mm f/2.8G ED VR II pour obtenir des gros plans étirés, un grand-angle qui lui permet de créer des images uniques avec des distortions de perspectives, des flashs à monter sur appareil ou des lampes de studio, et un trépied au besoin.

Pour ses prises de vue, Fan suit la règle des 3 P : Préparation, Photographie et Post-traitement. La préparation implique de bien connaître ses sujets et de mettre en valeur leur histoire personnelle. Une de ses prises de vue les plus mémorables concerne le footballer hongkongais Yapp Hung Fai, un gardien de but réputé pour sa fougue sur le terrain.

« Si vous cherchez son nom sur Internet, vous trouverez des images de lui en train d'hurler. Je voulais recréer ce type d'image dans mon propre style et avec mon propre éclairage. Le plus dur a été de rendre la bonne émotion, étant donné qu'il n'y avait pas de match intéressant à ce moment-là. Le seul moyen d'obtenir l'image que je voulais était de reconstituer la scène, alors je lui ai demandé de crier aussi fort qu'il pouvait et j'ai moi-même hurlé pour lui montrer. Il a paru très choqué pendant un moment, mais il s'en est très bien sorti par la suite malgré ses coéquipiers qui se moquaient de lui en l'imitant à l'autre bout du terrain ! »

L'amateur qui pratiquait la photo comme un hobby est aujourd'hui devenu photographe professionnel d'athlètes, mais Fan n'a jamais perdu de vue ses débuts et continue de vouloir apprendre et se perfectionner. « Pour moi, la photo est quelque chose de spécial qui enrichit ma vit. Cela ne fait que quatre mois que je la pratique comme activité professionnelle, et j'ai déjà vécu des choses passionnantes. »

À propos de CY Fan

CY Fan Photo est un jeune couple de photographes. Fan est chargé de la partie visuelle tandis que CY occupe les fonctions d'assistante, de manager et de maquilleuse. La dynamique du duo fonctionne très bien pour rendre compte en images de toute l'action qui se déroule à Hong Kong.