Library of Inspiration

Passions partagées

Lorsqu'arrive cette journée mémorable entre toutes, Tom Blachford et Kate Ballis, en couple à la ville, se transforment en un tandem de professionnels dont l'appareil photo crée des souvenirs inoubliables pour les mariés. Depuis l'ambiance de nervosité qui précède l'événement jusqu'à l'échange des « Oui », ils cherchent à immortaliser des moments empreints de sincérité tout au long de la journée pour raconter une histoire à mesure qu'elle s'écrit. « Ce que nous voulons, c'est saisir des moments, pas les mettre en scène. »

Commercialisant leur talent sous le nom de « Raspberry Robot », Tom et Kate travaillent ensemble pour concentrer sur les couples cette somme d'énergie et d'excitation qui les entoure lors du grand événement, ce qui n'a rien de facile avec toute cette électricité dans l'air.

« Nous aimons voir dans nos clients non pas le couple, mais leurs futurs petits-enfants. Nous voulons qu'ils regardent ces photos dans plus de 50 ans et se disent « Wow ! » Un mariage est l'un des rares moments dans la vie où tous les gens un peu cinglés qu'on aime sont réunis au même endroit, ce qui occasionne des moments d'hilarité particulièrement précieux ».

L'un des instants les plus cruciaux consiste à saisir les mariés. Les recettes qui marchent sont différentes pour chaque couple, mais finalement, l'essentiel, c'est d'arriver à les photographier dans leur élément, chacun heureux d'être avec l'autre. « Nous voulons aussi être leurs yeux partout où ils ne peuvent pas être ce jour-là. Ils sont si débordés à s'occuper de tout le monde qu'ils manquent une foule de moments merveilleux que nous essayons donc de saisir pour eux. »

L'équipe de Raspberry Robot se fait également un point d'honneur de ne jamais consacrer plus 30 minutes par jour à la « réalisation ». Kate et Tom ont mis au point une série de jeux qui facilitent les choses pour le couple et les invités et qui permettent de conserver l'authenticité des réactions.

« Nous nous interdisons de leur dire simplement : " Mettez-vous là et prenez telle pose, bougez un peu le bras, etc. " Ce que nous cherchons, c'est cet interstice spécial entre les photos, les moments où ils rient d'eux-mêmes et se débarrassent de leurs inhibitions.  »

Eux-mêmes en couple, Kate et Tom ont peaufiné leur méthode de travail. Ils cherchent ensemble des lieux de tournage et photographient en équipe, l'un orchestrant plus ou moins les choses pendant que l'autre se tient plus à l'écart pour prendre des clichés spontanés. « Pour nous, ce travail en tandem s'est révélé crucial pour notre style et notre philosophie. »

Ils utilisent chacun deux boîtiers : deux D810 pour Kate et deux D750 pour Tom. Pour la partie de la journée consacrée à la préparation du mariage, ils s'en tiennent à des objectifs à focale fixe, mais quand l'ambiance s'échauffe, ils les troquent pour des zooms. Ils veillent à éviter les prises de vue au grand-angle, vous ne trouverez donc rien de supérieur à 24 mm dans leur kit.

Un filtre gélatine flash orangé est indispensable pour tout le travail au flash en soirée afin d'équilibrer d'éventuels éclairages au tungstène. Selon eux, ce minuscule accessoire change tout.

« En matière d'objectifs, je crois que l'AF-S NIKKOR 70-200 mm f/2.8 G ED VR II est notre préféré. Aujourd'hui, tout le monde a un appareil photo-téléphone dans la poche, mais il est tout simplement impossible avec l'objectif 24 mm d'un smartphone de reproduire la compression et la séparation sujet/arrière-plan que vous donne un 200 mm. L'objectif NIKKOR déclenche toujours chez les gens ce « WOW » que tout le monde adore. »

Au cours d'une même journée, leurs compétences et leurs capacités à résoudre rapidement les problèmes sont mises à l'épreuve. En quelques minutes, ils passent du rôle de photographes de famille à celui de photographes de mode, d'événements, de natures mortes, de produits ou de portraits. « Nos priorités sont toujours classées dans l'ordre suivant et ne sont pas négociables. D'abord la lumière, ensuite les arrière-plans et enfin les sujets. Nous recherchons d'abord une belle lumière, puis des arrière-plans propres, intéressants, beaux ou neutres et nous proposons à nos sujets de jouer à des jeux. Nous ne photographierons jamais un couple devant une vue magnifique si leurs visages doivent être masqués par des ombres ou s'il y a des voitures en arrière-plan. »

Depuis qu'ils sont photographes de mariage, ils ne se lassent pas d'être témoins de toutes ces unions pleines de joie. « C'était il y a quelques années, avec ce couple, au milieu des vacances d'été. Il y avait eu une longue vague de chaleur et des incendies de forêts brûlaient depuis plusieurs jours dans la région. Tout le monde avait envie d'un répit et d'un peu de fraîcheur. Au moment où le couple prononçait ses vœux, il s'est mis à pleuvoir, mais plutôt que tout le monde courre s'abriter, une grande vague de soulagement a balayé la foule. Tout le monde était tellement heureux et reconnaissant de voir arriver la pluie. »

À propos de Tom et Kate

Les débuts de la carrière de photographes de mariage de Tom Blachford et Kate Ballis ont été assez prosaïques. Ils arrivaient à un âge où leurs amis commençaient à se marier et nombre d'entre eux n'étaient pas satisfaits de ce qu'on leur proposait. Beaucoup de ces amis tenaient à travailler avec des gens qu'ils aimaient et en qui ils avaient confiance. C'est ainsi qu'est née leur agence, Raspberry Robot, tout simplement pour aider leurs amis et les amis de leurs amis. Leur réputation ne cesse de s'étendre, mais le duo de Raspberry Robot essaie toujours d'apprendre à connaître les futurs mariés et à se faire connaître d'eux afin de créer un climat de plaisir et de confiance en vue des moments qu'ils passeront ensemble.